Logo

Attention, ceci est notre agenda culturel
Pour les évènements privés, contactez-nous

 ITTRE est une Commune carrément effervescente !

Fruit d'une belle collaboration entre le C.L.I. (Centre Culturel d'Ittre) , l'Étable d'Hôtes, l' Heptone, le Théâtre de la Valette , la Chapelle de verre, le Musée Marthe Donas, Musique Class'Ittre, la Tour de Samme , la salle Zik-Zak et la Maison du conte du Brabant Wallon, vous ne retrouverez pas ci dessous la Brochure reprenant un florilège de spectacles qui eussent été à déguster en 2021 sans modération à Ittre si la culture n'avait été injustement punie !

  En savoir plus ? Contactez-nous

Pour retrouver trace des évènements du passé, c'est ici.

Conférence - La charge mentale des femmes

Conférence
Capture_décran_du_2023-03-28_16-58-44
Date: 18 avril 2023 20:00

Lieu: L'étable d'hôtes - Rue de Tubize 4B 1460 Virginal

Aujourd’hui, plus que jamais, les femmes agissent dans le monde en dessous de leur potentiel parce que leur action est entravée par un conditionnement qu’elles activent à leur insu : l’identité de la ménagère, la gestionnaire de foyers, l’éducatrice des enfants.

Cette dernière les incite à éduquer en fonction d’une vision de l’enfant démentie par les recherches récentes en matière d’éducation : les enfants sont capables et ont besoin d’être émancipés le plus tôt possible. Pour devenir des adultes autonomes et agiles, ils ont besoin de confiance et d’initiative. Or, ce besoin se heurte à celui des femmes de prouver qu’elles sont de bonnes mères.

Résultat : beaucoup de femmes brident leurs ambitions, se résignent et acceptent des jobs sous-qualifiés, négligent leur propre épanouissement, tandis qu’à la maison, elles entravent l’émancipation de leurs enfants (et de ce fait, leur propre émancipation) pour inconsciemment prouver qu’elles sont de bonnes mères et de bonnes gestionnaires de foyers.

De plus les femmes sont plus conscientes des enjeux de la société, du déséquilibre de notre écosystème, des menaces climatiques et sociales. Ce qui amplifie encore ce mal-être. Donner aux femmes les moyens de s’émanciper en neutralisant leur charge mentale, c’est contribuer au bien-être, à l’épanouissement des femmes et des hommes et au changement de mentalité radical dont les individus, la société et le vivant ont besoin pour traverser ce qui nous attend.

Patricia Mignonne nous  propose de ce fait un atelier-conférence afin de mieux comprendre, de détricoter ce processus et d’ensemble construire des pistes de changement.

Patricia Mignonne

« Etant « transitionneuse » et coache/pédagogue depuis plusieurs décennies, en dialogue avec des centaines de femmes, j’ai développé une intelligence de la charge mentale sur laquelle je prends appui pour œuvrer à l’empowerment des femmes. »

Lieu : L’Etable d’Hôtes, à Virginal

Heure : 20H (accueil et bar/soupe dès 19H15)

Nos chefs en herbe vous proposent une soupe avant la conférence, pour 5 EUR, sur réservation !

PAF : au chapeau, en conscience

 

Aujourd’hui, plus que jamais, les femmes agissent dans le monde en dessous de leur potentiel parce que leur action est entravée par un conditionnement qu’elles activent à leur insu : l’identité de la ménagère, la gestionnaire de foyers, l’éducatrice des enfants.

Cette dernière les incite à éduquer en fonction d’une vision de l’enfant démentie par les recherches récentes en matière d’éducation : les enfants sont capables et ont besoin d’être émancipés le plus tôt possible. Pour devenir des adultes autonomes et agiles, ils ont besoin de confiance et d’initiative. Or, ce besoin se heurte à celui des femmes de prouver qu’elles sont de bonnes mères.

Résultat : beaucoup de femmes brident leurs ambitions, se résignent et acceptent des jobs sous-qualifiés, négligent leur propre épanouissement, tandis qu’à la maison, elles entravent l’émancipation de leurs enfants (et de ce fait, leur propre émancipation) pour inconsciemment prouver qu’elles sont de bonnes mères et de bonnes gestionnaires de foyers.

De plus les femmes sont plus conscientes des enjeux de la société, du déséquilibre de notre écosystème, des menaces climatiques et sociales. Ce qui amplifie encore ce mal-être. Donner aux femmes les moyens de s’émanciper en neutralisant leur charge mentale, c’est contribuer au bien-être, à l’épanouissement des femmes et des hommes et au changement de mentalité radical dont les individus, la société et le vivant ont besoin pour traverser ce qui nous attend.

Patricia Mignonne nous  propose de ce fait un atelier-conférence afin de mieux comprendre, de détricoter ce processus et d’ensemble construire des pistes de changement.

Patricia Mignonne

« Etant « transitionneuse » et coache/pédagogue depuis plusieurs décennies, en dialogue avec des centaines de femmes, j’ai développé une intelligence de la charge mentale sur laquelle je prends appui pour œuvrer à l’empowerment des femmes. »

Lieu : L’Etable d’Hôtes, à Virginal

Heure : 20H (accueil et bar/soupe dès 19H15)

Nos chefs en herbe vous proposent une soupe avant la conférence, pour 5 EUR, sur réservation !

PAF : au chapeau, en conscience

 

Aujourd’hui, plus que jamais, les femmes agissent dans le monde en dessous de leur potentiel parce que leur action est entravée par un conditionnement qu’elles activent à leur insu : l’identité de la ménagère, la gestionnaire de foyers, l’éducatrice des enfants.

Cette dernière les incite à éduquer en fonction d’une vision de l’enfant démentie par les recherches récentes en matière d’éducation : les enfants sont capables et ont besoin d’être émancipés le plus tôt possible. Pour devenir des adultes autonomes et agiles, ils ont besoin de confiance et d’initiative. Or, ce besoin se heurte à celui des femmes de prouver qu’elles sont de bonnes mères.

Résultat : beaucoup de femmes brident leurs ambitions, se résignent et acceptent des jobs sous-qualifiés, négligent leur propre épanouissement, tandis qu’à la maison, elles entravent l’émancipation de leurs enfants (et de ce fait, leur propre émancipation) pour inconsciemment prouver qu’elles sont de bonnes mères et de bonnes gestionnaires de foyers.

De plus les femmes sont plus conscientes des enjeux de la société, du déséquilibre de notre écosystème, des menaces climatiques et sociales. Ce qui amplifie encore ce mal-être. Donner aux femmes les moyens de s’émanciper en neutralisant leur charge mentale, c’est contribuer au bien-être, à l’épanouissement des femmes et des hommes et au changement de mentalité radical dont les individus, la société et le vivant ont besoin pour traverser ce qui nous attend.

Patricia Mignonne nous  propose de ce fait un atelier-conférence afin de mieux comprendre, de détricoter ce processus et d’ensemble construire des pistes de changement.

Patricia Mignonne

« Etant « transitionneuse » et coache/pédagogue depuis plusieurs décennies, en dialogue avec des centaines de femmes, j’ai développé une intelligence de la charge mentale sur laquelle je prends appui pour œuvrer à l’empowerment des femmes. »

Lieu : L’Etable d’Hôtes, à Virginal

Heure : 20H (accueil et bar/soupe dès 19H15)

Nos chefs en herbe vous proposent une soupe avant la conférence, pour 5 EUR, sur réservation !

PAF : au chapeau, en conscience

 

 

Je réserve : https://www.subscribepage.com/pmignonne21022023

 

 

Téléphone
Email
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Toutes les dates


  • 18 avril 2023 20:00

Propulsé par iCagenda

Logo

Retour en haut de la page